Le Corps

Il n'y a pas de plus bel hommage que chaque mot, chaque sourire, chaque signe, que je reçois quotidiennement de votre part.

C'est donc avec plaisir et un grand respect de vos créations que je publie ces croquis. Ils sont le témoignage de nos instants partagés et de nos émotions communes. 

 

Merci à tous les étudiants pour votre soutien et vos marques d'affection. 

 

Et parce qu'il n'y a pas d'âge pour dessiner, pour apprendre et pour s'émouvoir, je retiendrais par dessus tout le message de Margot, une  jeune élève de 15 ans, qui m'a ému par son témoignage de fin d'année, en 2017. (Ses mots sont gravés en moi, désormais). Et si Margot a signé la couverture de mon premier livre, elle signera aussi toutes les illustrations du prochain, ainsi que la couverture. 

La plus grande des richesses c'est le temps que l'on donne et le plaisir qu'on offre.

Croquis à la une


 

Mardi 11/02/2020 

Série de poses de 5 minutes, aquarelles et  couleurs

 

 

 

 

 

 

 

Dans une ambiance propice au travail, une pose de 3 heures avec quelques subtilités à saisir.

 

Mine graphite pour certains, fusain pour d'autres. 

 

Jeudi 23 janvier 2020

 

Merci à Monica pour la création!

 

Mars 2018 

2 journées magnifiques avec des élèves adorables qui ont fourni un travail énorme. 

Un plaisir fou partagé avec émotion. 
Merci Léa, Alix, Clara, Nolan, Léna et tous les autres... et bravo!!!
Plus que l’œuvre en elle-même c’est le travail qui mène à elle qui est important. 

Le corps comme outil de travail

L'Art de la pose

Récemment (en décembre 2019), j'avais une pose longue sur 3 heures à composer, je l'ai envisagée durant toute la semaine qui a précédé, à chacune de mes séances. Une pose debout était une évidence pour moi. Mon choix fut fait, et validé bien évidemment par tout le monde, c'est une aubaine une pose longue debout, avec une torsion et un plan incliné . Mon deuxième choix était la gestion des temps de repos sur les 3 heures, j'ai opté pour un seul repos de 10 minutes en milieu de séance, afin de donner le maximum de temps de dessin.  Le temps est quand même passé bien vite, j'aurais bien fait une rallonge si cela n'avait tenu qu'à moi. 

 

Jac Billon  Modèle  16 mai 2015. pose de 2 heures en continu.
Jac Billon Modèle 16 mai 2015. pose de 2 heures en continu.

 

Une pose de 2 heures, sans temps de repos.

Sol en dur, pas de coussins évidemment, pas de repos pour les bras, aucun fourmillement dans les jambes ou les pieds, aucune raideur dans les cervicales.   Un relâchement corporel  parfait qui ne m'a pas surpris car c'est le résultat de mon travail. Certains ont parlé de performance, moi je parle de bien-être. 

 

 C'est pour moi une pose référence, comme les nombreuses poses longues sans repos que j'ai pu faire.

 

 

 

Spécialiste de la pose en mouvement et de la pose longue durée, j'alterne toutes les durées. Il suffit de me demander. ( mes 2 poses les plus longues ont duré 4 heures puis 5 heures, sans le moindre temps de repos, position debout. Travail personnel pour une artiste plasticienne). Ma séance la plus longue a duré 26 heures, 24 heures de pose réelle en continu et 2 heures de repos par petits bouts de quelques minutes, une séance réalisées à l'issue d'une séance de 6 heures et avant une autre de 5 heures. 

De nombreux ateliers  et enseignants me demandent  des durées longues, au delà d'une heure, ce que je fais avec plaisir, et nous en profitons ensemble. Je suis là pour poser, uniquement.  Ma séance idéale c'est celle qui dure 3 heures avec 20 minutes de repos au milieu, et 2h40 réelles de poses effectives. 

Ma dernière pose longue date du 30 janvier 2020, une pose de 2 heures. J'ai juste pris 4 minutes de break au bout de 47 minutes pour détendre ma jambe qui était coincée, puis tout s'est bien passé, hormis une gêne ressentie sous l'omoplate et une autre sur 2 doigts dans une position compliquée. Mais tout cela se gère, et surtout ne venez pas me dire qu'il y a un "danger pour ma santé", je connais parfaitement les capacités du corps humain, et je fais mon métier.   Mais n'est pas modèle qui veut!!

 

Petit lexique des poses: ( mon registre)

- Pose en mouvement:  comme son nom l'indique le modèle bouge, par séquences très courtes ( 20 secondes à 1 minute) dans un mouvement organisé. La durée totale du mouvement va de 10 minutes à 20 minutes. 

- Pose rapide: de 1 à 5 minutes

- Pose courte:  de 7 à 20 minutes

- Pose longue: au-delà de 20 minutes ( jusqu'à 5 heures). Attention, il s'agit d'une durée de pose sans temps de repos ni reprise. 

 

Temps de repos:

quelques minutes me suffisent. 

- séance de 2 heures: 10 minutes de repos 

- séance de 3 heures: 20 minutes de repos en 1 fois

- Séance de 4 heures: 20 minutes de repos ( 2 x 10 minutes) ou 30 minutes (2X15)

 

Envie d'en savoir plus:  vous pouvez utiliser le formulaire "contact".  

 

Atelier modelage

Quelques études et esquisses en modelage.  C'est un travail bien différent du dessin, que personnellement j'apprécie beaucoup. La pose longue et le silence parfois favorisent une ambiance particulière. Généralement en modelage je fais une première prise de 1h15 à 1h30, selon la pose, les prises suivantes tournent autour des 30 minutes.  En modelage c'est moi qui guide la pose, et la séance, c'est donc mon tempo à moi.   A 3 occasions cependant il m'a été demandé de tenir la pose 2 heures durant, sans repos, et ça je sais le gérer. 

Les travaux ci-dessous sont des poses de 45 minutes à 5 heures. Parfois le modeleur doit se battre avec sa terre, selon la pose, les vides, les points de force. La terre n'est pas une matière inerte.

Les esquisses et études présentées ici ne sont pas simples, ni pour moi ni pour eux, les volumes s'emboitent. Je n'utilise aucun matelas de protection pour mes appuis afin de garder un contact dur avec le sol. C'est un travail de regard, d'attention, de précision, d'équilibre, pour l'un comme pour l'autre. De mon côté, c'est à la fois un travail de relâchement et de puissance, un domaine dans lequel je suis très à l'aise .

 

Atelier peinture

 Je ne travaille plus dans des ateliers peinture depuis 2015, cela ne m'intéresse pas, sauf travail personnel, donc uniquement dans une relation "le peintre et son modèle".